Depuis 2005, Le Registre des Assurés développe la solution pour faciliter le bon déclenchement des assurances de personnes en toute confidentialité, répondant par là-même à une préoccupation majeure des assurés français.

Après une série d'échanges entre l'équipe du Registre et des représentants du Ministère des Finances à qui le dispositif a été présenté en détail dès 2012, la loi Eckert du 13 juin 2014 justifiait son nouveau et coûteux fichier, censé lutter contre la fraude fiscale, en lui trouvant une autre finalité : la lutte contre la déshérence des assurances-vie "oubliées". Au vu de son prix colossal, le Conseil Constitutionnel a toutefois jugé nécessaire de retoquer en partie cette "initiative".

Après plusieurs tentatives amiables infructueuses auprès de Bercy et du cabinet de M. Sapin, des recours légaux ont été engagés par le Registre des Assurés. Dans ce contexte, les services du Registre des Assurés sont donc momentanément suspendus.